chaussures de randonnée hautes homme.

Avis sur les meilleurs bottes de randonnée et comparatif des produits de loisirs

Aller à la montagne, tout le monde le sait, nécessite un équipement adéquat : les Bottes de randonnée et les habits de neige ne peuvent jamais manquer dans l’armoire de ceux qui cultivent ce type de passe-temps. Des vêtements appropriés peuvent nous permettre de vivre au mieux certaines expériences et de goûter à l’émerveillement qui saisit inévitablement la vue d’endroits souvent non contaminés.

Alors pourquoi ruiner l’atmosphère et risquer de se blesser, d’avoir des accidents ou même de subir la chaleur ou le froid ? Tout expert en alpinisme ou en trekking pourrait en revanche nous assurer que partir à la conquête des montagnes pour un temps signifie vivre une expérience pleine de malaises, voire dangereuse ou fatale.

Essayons donc de chasser les pensées noires de notre esprit et d’associer les excursions en haute altitude uniquement à l’idée d’aventure, de beauté et de plaisir. Pour ce faire, il suffit de se procurer les bonnes Bottes de randonnée.

Les meilleurs bottes de randonnée :

Bottes de randonnée : types

Les Bottes de randonnée de montagne, peu de gens peuvent dire qu’ils le savent, ne sont pas toutes les mêmes. Dans certains cas, la différence réside évidemment dans la qualité des matériaux et de la fabrication du produit en général, dans d’autres dans un ensemble de caractéristiques structurelles qui rendent les Bottes de randonnée examinées plus ou moins adaptées pour affronter certaines hauteurs ou un certain type de terrain. Nous nous soucions peu ici de l’apparence des Bottes de randonnée : le contexte, à notre humble avis, n’est pas le bon pour s’attarder sur la question.

Dans ce petit guide, nous avons choisi d’exclure a priori les indications relatives à l’alpinisme professionnel : il est difficile pour celui qui lit de dépasser 7000 mètres et celui qui ose s’aventurer dans l’entreprise est certainement déjà un professionnel qui sait choisir son matériel.

Nous nous adressons donc à un public de simples passionnés ou de grimpeurs expérimentés désireux de choisir la nouvelle, ou la première, paire de Bottes de randonnée, nous parlons en somme à une cible d'”amateurs” qui voudraient obtenir quelques conseils utiles sur le sujet. Mais ne nous éloignons pas de la limite et revenons aux différents types de Bottes de randonnée de montagne sur le marché aujourd’hui :

Modèle de base de Bottes de randonnée

Ils entrent dans la catégorie des modèles de base, très semblables aux baskets mais évidemment un peu mieux blindés. Cela signifie qu’en moyenne, leurs semelles sont très épaisses et que le rembourrage à l’intérieur de la chaussure est plus abondant que d’habitude afin de protéger correctement vos pieds contre les chocs et les chutes éventuelles ou simplement contre le froid.

chaussures de loisirsPour faire comprendre aux moins experts que ce type de Bottes de randonnée ne convient que pour quelques sorties entre amis, il semble juste de préciser qu’en plus des modèles de trekking, la classe dite A comprend la course sur piste et même les sandales à semelle épaisse (dans tous les sens du terme).

Le type de sentier le plus approprié, donc, pour être battu par des Bottes de randonnée de trekking reste celui qui est souple et bien nivelé, mais ce ne sera jamais celui que nous trouverions en escaladant les Alpes. Ce type de Bottes de randonnée n’est pas mauvais, au contraire.

Elle soutient parfaitement le pied dans tous ses mouvements et ne manque jamais au sac à dos des alpinistes professionnels car les athlètes savent que ces Bottes de randonnée peuvent être utilisées efficacement comme Bottes de randonnée d’approche, parfaites à laisser sur vos pieds, c’est-à-dire tant que les conditions climatiques et géologiques le permettent. Retrouvez sur notre site les meilleurs detecteurs de metaux du marché.

Les Bottes de randonnée de trekking, comme vous pouvez facilement le deviner, ne doivent être utilisées que pour des excursions d’une journée et de préférence en été, lorsque la fraîcheur, même en haute altitude, n’est pas excessive. Les meilleurs produits de leur catégorie sont équipés de semelles Vibram, spécialement conçues pour avoir un effet positif sur l’adhérence.

Ils sont également constitués de la membrane Gor-Tex, c’est-à-dire d’un revêtement imperméable qui, comme nous le savons tous, peut toujours être utile en montagne. Légères et polyvalentes, ces Bottes de randonnée ne se prêtent pas à l’atteinte de trop hautes altitudes mais, paradoxalement, elles pourraient aussi être utilisées dans notre vie quotidienne.

Bottes de randonnée de poids moyen

Comme il n’est pas difficile de le deviner, nous sommes ici en présence de Bottes de randonnée un peu plus solides et résistantes que celles décrites précédemment. Ils se prêtent bien à la randonnée dans les Alpes et à la marche sur des chemins de montagne assez accidentés ou même sur de grands éboulis, à condition que le sol soit encore assez mou.

Comme le soutien des muscles et des os du pied est dans ce cas bien meilleur, les Bottes de randonnée de classe B peuvent également être utilisées si vous décidez de vous aventurer dans une randonnée de quelques jours, mais toujours très facile. La semelle dans ce cas n’est pas très rigide, mais pas aussi souple qu’une semelle de classe A :

Bref, il permet de ne pas tant souffrir en cas d’impact avec des pierres et des piques, mais rien d’autre. Les caractéristiques techniques de cette chaussure font un peu référence aux Bottes de randonnée de course, à la seule différence que dans ce cas, la cheville est beaucoup plus protégée. En général, les Bottes de randonnée de classe B sont imperméables, ont des semelles Vibram et conviennent bien aux débutants qui veulent s’adonner au hobby du trekking.

Bottes de randonnée de trekking lourdes

Dans ce cas également, il n’est pas difficile de deviner l’usage exact de ce type de Bottes de randonnée. Contrairement aux modèles que nous venons de décrire, il s’adapte bien aux terrains difficiles et accidentés qui peuvent être abordés en toute sérénité grâce à la présence de protections internes spéciales capables de protéger non seulement le pied dans son ensemble, mais aussi les orteils individuels.

Les semelles, bien entendu, sont très résistantes et, en tant que telles, assez rigides : il sera ainsi possible de mieux absorber tous les chocs auxquels vous devez inévitablement faire face en vous consacrant à ce type de hobby.

chaussures de randonnée unisexeLes Bottes de randonnée en question sont ensuite recouvertes à l’intérieur et à l’extérieur par du Gor-Tex, la membrane imperméable mentionnée ci-dessus, ou des matériaux similaires. Dans certains cas, la classe C, qu’il appartient à l’utilisateur de vérifier au moment de l’achat, peut même être compatible avec les crampons habituellement utilisés par les alpinistes.

Il va sans dire que, vu la rigidité générale de la chaussure, elle sera bien portée sur des sentiers moins difficiles avant de partir à l’aventure. Respirante et imperméable, une chaussure de ce type s’enroule autour des pieds et des chevilles afin de limiter les risques d’entorses et de problèmes osseux et musculaires. Enfin, les classes C sont bien adaptées aux itinéraires les plus difficiles que l’on peut trouver à des hauteurs supérieures à 3000 mètres, mais elles ne sont pas très bien adaptées aux sentiers alpins.

Bottes de randonnée de haute montagne

Avec une paire de classes D à vos pieds, vous pouvez vous essayer à la conquête des grands sommets européens dont l’altitude dépasse les 4000 mètres. Ils sont conçus pour s’interfacer avec les crampons de montagne car ils sont équipés de crochets spéciaux qui sortent normalement de la semelle.

chaussures de randonnéeEt en parlant de semelles : dans ce type particulier de Bottes de randonnée, elles ne peuvent être que très dures et faites d’un matériau capable d’isoler thermiquement le pied (à ces hauteurs, été comme hiver, il fait toujours froid !). À la structure décrite de la botte s’ajoute également une couche supplémentaire de matériaux isolants parfaits pour ne pas subir les rigueurs du climat.

Les Bottes de randonnée permettent de grimper facilement sur la glace, même s’il faut dire qu’elles ne sont pas adaptées aux longues randonnées (pourquoi les professionnels ne gardent-ils que des Bottes de randonnée de classe A dans leur sac à dos et les remplacent-ils par des Bottes de randonnée alors qu’ils ne peuvent plus s’en passer ?)

Il est évident que l’achat d’une paire de Bottes de randonnée de classe D, compte tenu des caractéristiques exposées ci-dessus, devient plutôt exagéré si l’on veut tout au plus se permettre quelques petites excursions quotidiennes à des hauteurs modérées. Il vaut donc mieux ne pas trop réfléchir : une paire de Bottes de randonnée n’est pas bonne en toutes circonstances car elle est plus résistante que d’autres types de Bottes de randonnée, les vrais professionnels ont des Bottes de randonnée différentes selon l’endroit à atteindre.

Autres caractéristiques à prendre en compte

Une fois que nous avons identifié le type de Bottes de randonnée qui correspond le mieux à nos besoins et à nos habitudes, il n’est pas encore possible de mettre son portefeuille au travail. Avant d’acheter ces Bottes de randonnée, le conseil est de toujours prêter une attention particulière à certaines caractéristiques de soutien qu’elles devraient toujours avoir, indépendamment de tout.